LE LAB

LE PRINCIPE

 

LE LAB est un espace d’expériences visuelles et multimédia autour du corps et de l’espace public créé en 2012 par Maryline Jacques. L’idée est de voir le corps différemment grâce à l’outil photographique. Jusqu’en 2015, Maryline a multiplié les champs d’expérimentation, ce qui a permis de faire éclore 3 thématiques sur le rapport au corps et à l’image, soit 3 opus :

  • les fragments

  • les angles de vue

  • les traces

Le principe de base du LAB est de créer des formes de restitution polymorphes entre performance, vidéodanse, exposition, installation.

THEMATIQUE DE CREATION

Dans l’Opus #1, Maryline est partie de ses interrogations de danseuse par rapport à son corps, autour des notions d’anatomie, de fragments, de matière. L’idée est de rentrer dans le corps, de le voir de très près, d’observer en macro la peau, les muscles, les os, de partir de la machinerie du corps, pour aller vers des paysages imaginaires.

De ce travail photographique naît le travail chorégraphique : dans l’Opus #1, les performances sont créées sur le même principe de fragmentation du corps, du découpage par le cadrage, du dos au ventre en passant par le cou, les bras, les jambes. Chaque partie du corps est observée dans le mouvement, avant d’en découvrir l’ensemble.

LA RENCONTRE ARTISTIQUE

Les différents moyens de rencontre autour du LAB :

Parcours expo-performance "POP UP"parcours jeune public (2 danseuses et 1 musicien)

 

Parcours expo-performance "CLOSE UP",  ados et aux adultes (solo)

 

CACHE CACHE CHOREGRAPHIQUE, performance pour l'espace public (3 danseuses)

 

Dispositifs visuels  

Corps-Collage /  Parsemer des corps dans l’espace public - Collages

Les Géants-les Miniatures / Projeter des vidéodanses dans l’espace public en jouant sur les échelles

Les PŒMS / Installation entre photographies et vidéo-danse pour l'intérieur

PARTAGER L’EXPERIENCE 

Maryline a eu envie de sortir de son laboratoire intime, pour questionner ce rapport au corps chez les autres, sur le même principe. Chaque opus contient un volet participatif. Pour l’Opus #1, l’idée est de reprendre la thématique des fragments, mais d’une manière plus ludique avec les habitants, et d’y ajouter le lien avec l’espace public, pour partager une volonté de faire corps avec l’environnement.

 

La ville devient un laboratoire, un terrain de jeu

 

L’appareil photographique est un prétexte à danser, et on ne ressent pas d’intrusion de l’objectif.

 

Le résultat de ses explorations urbaines enrichissent l'installation PŒMS (Petite Œuvre Multimédia), qui révèlent des cartographies poétiques de la ville et de ses habitants, sous forme d’exposition, d’installation, de vidéodanse et de performance. Les habitants complètent la collection de fragments au fur et à mesure des rencontres et des expériences.

Les interventions possibles autour du projet M  :

Explorations urbaines, Workshop DTT (Danse Tout Terrain) Workshop vidéo-danse, Exploration sonore (MAO), Corps-Collage, Les Correspondances photo-chorégraphiques...

Crédit photo /  Maryline Jacques

© 2023 by Networking Talks.  Proudly created with Wix.com