THIERRY HUMBERT

Bercé par les berceuses basques de sa grand mère, la xirula et xelaparta de ses oncles, il a commencé à chantonner avec ses cousins cousines Béarnais et Souletines. À la ville, il s’est lancé piano piano au milieu d'une foule noire et blanche, puis il a tenté le vent en soufflant sax en l'air. Cela lui a donné des ailes et il a commencé à pourchasser l'inconnu de l'Afrique Noire aux sommets Himalayens, en passant par ce que l'Europe compte comme estive et berger. Il en a rapporté des sons à tout faire, de la plainte du baobab au roulement des rocailles, du claqué nomade de la fronde à l'immuable torpeur du lézard.

 

Il a réalisé ces collectes sonores lors de ces nombreux voyages (Mali, Burkina Faso, Inde,  Roumanie,  Bulgarie). En 1994, il réunit sur un double album des morceaux de musiques traditionnelles de différentes régions du Ladack (Inde du Nord).

 

Après une formation au piano et au saxophone avec George Porte, Philippe Gosteau, Patrice Quentin, Jean-François Lauriol, Patricio et Manuel Villaroel, il s’est initié à d’autres techniques comme les percussions avec Jocelyn Donatien et Moumouni Bambara, et le chant diphonique. Son instrumentarium varié (Clavier Fender Rhodes, saxophones, flûtes bansuri et peules, didgeridoo, callebasse, harmonium, guimbardes…) lui permet de mêler timbres, styles et modes de jeux et de composer à l’aide d’un matériel électronique (sampler, pédales d’effets…) des morceaux originaux entre musique du monde et musique actuelle.

© 2023 by Networking Talks.  Proudly created with Wix.com