AUTOUR DU LAB

ACTIONS CULTURELLES
LES P.OE.M (Petites OEuvres Multimédia)

 

LA VILLE DEVIENT UN LABORATOIRE

En lien avec LE LAB, les artistes proposent des espaces de recherches et d'expériences, qui permettent aux participants de rentrer dans leur démarche de création entre danse, arts visuels et musique. Les projets naviguent entre dedans et dehors, avec une volonté forte de se réapproprier l'espace public. De ces explorations urbaines résultent les PŒM (Petites Œuvres Multimédia) qui révèlent des cartographies poétiques de la ville et de ses habitants, sous forme d’exposition, d’installation, de vidéo-danse et de performance.

AUTOUR DU SPECTACLE POP UP

FRAGMENTS, ANATOMIE POÉTIQUE DANS LA VILLE

L’idée est de voir le corps et la ville de très près, de se concentrer sur les détails, les segments, puis de créer des collections de corps avec pour décors les singularités de la ville (couleurs, matière…). En utilisant les principes de fragmentation du corps, du découpage par le cadrage, des jambes au dos en passant par les mains jusqu’à la tête.

SENSIBILISATION À POP UP / danse
Expérimentation des règles du jeu chorégraphique de POP UP, du solo au duo, au
collectif. Il s’agit de visualiser l’anatomie, dissocier, rassembler, articuler, tester l’expressivité du corps par fragments... pour appréhender son corps, ses limites, ses possibles…Nous travaillons tout d’abord autour de notions anatomiques simples pour parcourir les
différents étages du corps par le mouvement et la sensation, puis autour de verbes
d’action pour varier les différentes manières de mobiliser le corps, dans un espace
plus lointain (articuler, étirer, lâcher, rebondir, tordre…).
Nous proposons aussi de rentrer en contact dans la bienveillance en continuant
l’observation sur le corps des autres, pour aborder les notions de partenariat développées
dans POP UP comme la confiance, le jeu, la coordination, la détente, la
manipulation, l’imitation... Cela permet aux participants de prendre conscience de
certaines notions comme le poids du corps tout en étant dans une action dansée.
FINALITE / Ces sensibilisations donnent l’occasion de créer une interactivité entre les
artistes et les futurs spectateurs. Une complicité réinvestie lors des représentations
pour créer des instants de danse improvisés avec les enfants-spectateurs.

CORPS COLLAGE

Danse, photographie et collage

Le projet corps collage démarre par la mise en mouvement à partir des règles du jeu utilisées dans POP UP (voir projet sensibilisation à pop-up). Les participants sont ensuite invités à mettre en jeu leur regard grâce à l'utilisation de l'appareil photographique pour créer des séries photographiques des corps en mouvement dans le décor de leur quotidien (cour de récréation, parc avoisinant, murs…). Les collections sont utilisées pour créer des collages photographiques sur les murs des structures partenaires ou dans l'espace public.

LES CORRESPONDANCES

Danse, photographie et écriture

Dans « CORRESPONDANCES » le corps est étudié par étage.

Chaque session commence par une mini étude scientifique sur l’anatomie selon le segment choisit. Combien avons nous de muscles dans cette partie du corps? Comment s'appellent les os qui la compose ? Comment pouvons nous la mobiliser?

Cette étude se réalise par la mise en mouvement, notamment par le biais d'un réveil articulaire. Différentes règles du jeu sont ensuite utilisées afin de mobiliser le corps. Le regards est aussi sollicité par l'utilisation de l'appareil photographique pour découper le corps, et se concentrer sur les détails. Les règles du jeu « corps/regard » expérimentées sont ensuite réinvesties en extérieur lors d'explorations urbaines afin de créer des séries photo-chorégraphiques, collection de jambes, de main, de dos, et de tête. Pour finir un travail d’écriture est mené pour composer des poésies anatomiques en complicité avec les équipes pédagogiques, auteurs du territoires, animateurs...

Un fragment par session, des pieds à la tête pour une correspondance régulière entre deux groupes, deux classes ou deux structures. Après chaque session, une série de cartes postales est éditée et envoyée aux correspondants ainsi que plus largement dans la ville ou sur l'agglomération.

EXPLORATION URBAINE

danse, photographie et espace public

Des promenades particulières qui mettent en jeu le corps et le regard, une expérimentation à travers la ville pour redécouvrir le quotidien, et se réapproprier l'espace public. Les participants sont invités à un parcours composé de plusieurs arrêts où sont proposés des jeux entre danse et photographie. Ils sont tour à tour danseurs puis photographes. La ville, ses couleurs, ses matières, ses singularités sont mises en lumière en étant les décors dans lesquels s'immiscent les corps. Les collections photographiques viendront compléter l’installation du spectacle POP UP lors des représentations par le biais de projections vidéo, ou d’impression sur bâche.

EXPLORATION SONORE - tout public

Rencontre autour de la M.A.O (Musique Assistée par Ordinateur) pour la création d’une œuvre musicale de la prise de son (collecte) à la composition, et à la performance.

En lien avec POP UP ou CLOSE UP

WORKSHOP VIDEO-DANSE

danse, vidéo et stop-motion

Il s’agit de réaliser de courtes séquences en vidéo et de découvrir la technique du stop-motion (photographie animée). Nous cherchons à mettre en lumière les corps par fragments. Chorégraphie de dos, jeux de jambes en stop motion pour traverser l'espace de manière surnaturelle, danse minimaliste de mains-matière, « reverse » de cheveux pour créer des chorégraphies entre fiction et réalité. En amont du projet des séances de danse peuvent être menées afin de préparer des séquences chorégraphiques ou d'éprouver des règles d'improvisation. Le projet peut aussi être mené de manière plus spontané en réalisant des sessions d'improvisation devant l’objectif.

Ce projet peut être menée dans l'espace public ou en intérieur.

En lien avec LES CACHES CACHES CHORÉGRAPHIQUE

WORKSHOP CORPS EN JEU DANS L'ESPACE PUBLIC - conservatoire et école de danse

Les enjeux : sortir du studio de danse pour danser dans l’espace public et explorer les pistes de recherches de l’Opus #1 :  tester l’expressivité du corps par étage, utiliser l’écriture spontanée, faire l’expérience du solo, duo, trio, en transformant le corps par la fragmentation.

Réalisation : Une performance déambulatoire de fragments de corps, dans l'espace public avec les danseurs de la cie SABDAG

© 2023 by Networking Talks.  Proudly created with Wix.com